Je me suis mis un petit mx secondaire, ce n'est pas vraiment utile dans mon cas, mais j'ai des pulsions d'admin en ce moment je ne peux pas résister.

Et j'ai même fait pire en termes de simplicité, ma liste d'adresse n'étant pas très mouvante répliquer les tables postgresql est vraiment inutile dans mon cas. Mais le sujet m'intéresse alors allons y.

Les besoins :

  • master/slave (pas d'écriture sur la table répliquée)
  • Quand le master tombe (même pendant plusieurs jours) on doit pouvoir lire sur le slave
  • Quand le slave tombe, ça ne doit pas empêcher d'écrire sur le master

Donc il me fallait un système asynchrone, facile à utiliser et à resynchroniser quand un des deux serveurs tombe.

En gros pour répondre à ces besoins il y a deux systèmes de réplication PostgreSQL, slony et londiste. Slony m'avait l'air assez complexe à utiliser, et la resynchronisation après une panne risquée, londiste fait partie des Skytools un ensemble d'utilitaires en python, dont PGQ un système de réplication des résultats basés sur les trigger postgresql.

Quand on écrit sur le master, via les trigger ça met dans une queue, et un daemon s'occupe de donner les résultat de la queue aux slaves qui le demandent (tout ce fait à travers postgresql). Du coup en termes de réseau, il faut juste que les slaves aient accès aux tables répliquées.

Une utilisation sympa de londiste, c'est pour migrer de version postgresql. Si la base est grosse, faire un pg_dump/pg_restore prend du temps et si l'application est critique et fait beaucoup d'écritures, le dump est déjà obsolète quand il est fait. Pour éviter d'avoir à bloquer l'application pendant la migration, on peut faire une réplication (vers un slave avec la nouvelle version de PostgreSQL), qui prendra son temps mais une fois finie, on aura deux base identiques (à quelques secondes près). Alors on peut faire une basculement sur le slave et la coupure du service ne dure que quelques minutes.

Moi je veux juste répliquer une table (les alias de postfix), entre mon mx primaire et secondaire, avec deux serveurs sous FreeBSD, il faut installer skytools (sur les deux) :

[root] % portmaster databases/skytools

Ensuite créer un utilisateur (ou utiliser un déjà existant).

[pgsql] % createuser -S -D -R -P replication
Enter password for new role: rirififiloulou

On va répliquer la table alias de la base postfix, il faut créer la base et la table sur le slave et donner des droits sur le master. La base et la table peuvent avoir des noms différents sur les deux serveurs (ce n'est pas le cas ici).

[pgsql] % psql -d postfix
postfix# GRANT ALL ON alias TO replication;

Autoriser la connexion du slave vers le master. (à faire sur le master naturellement)

[root] % $EDITOR ~pgsql/data/pg_hba.conf
host    postfix    replication    IP_SLAVE/32    md5

Faites en sorte que le firewall laisse passer tout ça

Depuis le slave, créez la base et copiez le schéma de la table, on en profite pour rajouter une entrée dans le ~pgsql/.pgpass pour ne plus avoir besoin du password :

[pgsql] % cat >> .pgpass << EOF
MASTER:PORT:postfix:replication:rirififiloulou
EOF
[pgsql] % createdb postfix
[pgsql] % pg_dump -h MASTER -p PORT -U replication -d postfix -t alias -s | pgsql -d postfix

Ensuite créez la configuration du daemon pgq (à lancer sur le master, avec l'user pgsql), dans ~pgsql/postfix.ini

[pgqadm]
job_name = postfix_ticker

db = dbname=postfix
# how often to run maintenance [seconds]
maint_delay = 600

# how often to check for activity [seconds]
loop_delay = 0.1
logfile = ~/%(job_name)s.log
pidfile = ~/%(job_name)s.pid

Install de pgq sur la base et lancement du daemon :

[pgsql] % pgqadm.py postfix.ini install
[pgsql] % pgqadm.py postfix.ini ticker -d

Maintenant sur le slave, configuration de londiste (toujours avec l'user pgsql), postfix.ini

[londiste]
job_name = postfix_alias

provider_db = dbname=postfix port=PORT host=MASTER user=replication
subscriber_db = dbname=postfix port 5432 host=localhost
pgq_queue_name = postfix
logfile = ~/%(job_name)s.log
pidfile = ~/%(job_name)s.pid

On installe (qu'une seule fois) et on lance le daemon londiste (toujours depuis le slave) :

[pgsql] % londiste.py postfix.ini provider install
[pgsql] % londiste.py postfix.ini subscriber install
[pgsql] % londiste.py postfix.ini replay -d

Ensuite on peut ajouter des tables à la réplication (aussi des séquences avec add-sec) :

 ::::text
[pgsql] % londiste.py postfix.ini provider add public.alias
[pgsql] % londiste.py postfix.ini subscriber add public.alias

Et voilà la réplication lancée, il y a un tas d'autres commandes sympa, notamment repair/compare qui permet une resynchronisation.

% man pgqadm
% man londiste

Et un tuto bien sympa ainsi qu'une publication dans GNU/Linux magazine.

comments powered by Disqus