Pour faire revivre un peu ce blog déserté (en particulier par moi même), un petit billet sur la config de mon serveur git.

Les dépôts git peuvent se trouver sous deux formes :

  • Une forme pour le développeur/contributeur, c'est ce qu'on obtient avec git clone
  • Une forme pour le serveur, que l'on a avec git clone --bare

En fait on clone toujours depuis un dépôt bare, de la même manière on push sur un dépôt bare.

% git clone --bare git://git.wmfs.info/wmfs.git
Initialized empty Git repository in /tmp/wmfs.git/
remote: Counting objects: 5011, done.
remote: Compressing objects: 100% (1096/1096), done.
remote: Total 5011 (delta 3909), reused 5011 (delta 3909)
Receiving objects: 100% (5011/5011), 844.06 KiB, done.
Resolving deltas: 100% (3909/3909), done.

% ls wmfs.git
branches  config  description  HEAD  hooks  info  objects  packed-refs  refs

% git clone ./wmfs.git
Initialized empty Git repository in /tmp/wmfs/.git/

% ls wmfs
CMakeLists.txt  cmake_uninstall.cmake.in  COPYING  rc  README  src  TODO  wmfs.1  wmfs.desktop  wmfs.doxygen.in  wmfsrc.in

Dans ce dépôt bare il y a tout un tas de choses, notamment les hooks qui permettent de lancer des commandes avant/après un push et tout autre sortes d'événements.

Git permet de cloner/pusher depuis/vers des dépôts bare d'au moins trois manières différentes.

  • Par ssh
  • Par le protocole git (sur le port 9418 par défaut)
  • Par http

Pour ssh, si la sécurité nécessite d'avoir des droits par utilisateurs on peut utiliser gitosis qui va créer un utilisateur git avec un ~git/.ssh/authorized_keys qui limite l'accès aux utilisateurs.

L'install et l'utilisation est simplisme, voyez la doc de gitosis pour faire des choses plus velues :

% make -C /usr/ports/devel/py-gitosis install
% sudo -H -u git gitosis-init < /votre/clef/ssh/publique/id_rsa.pub
% git clone git@serveur:gitosis-admin.git
% cd gitosis-admin    
% >> gitosis.conf
[repo foo]
daemon = yes
^D
% git commit -a -m "Ajout depot foo" && git push
% mkdir /tmp/foo && cd /tmp/foo
% echo "foo" > bar
% git init
% git add bar
% git remote add origin git@serveur:foo.git
% git push origin master:refs/heads/master

Et voilà votre premier dépot git.

Bon là par ssh, seuls les utilisateurs autorisés pourront cloner. Il nous faut un moyen public pour permettre à quiconque de cloner.

Par le protocole git c'est très facile :

% >> /etc/rc.conf
git_daemon_enable="YES"
git_daemon_directory="--base-path=/usr/local/git/repositories"
^D
% /usr/local/etc/rc.d/git_daemon start
# Testons par le protocole git
% git clone git://serveur/foo.git

Mais si vous voulez offrir un service un peu plus complet comme github, il faut permettre le clone par http parce que si les utilisateurs sont derrière un firewall nazi qui laisse passer que le port 80 sortant ils ne pourrons pas contribuer à vos softs.

Pour celà il suffit de configurer le serveur web qui sert /usr/local/git/repositories, ainsi nos amis nazis pourront faire du git clone http://serveur/foo.git.

Allons y avec lighttpd puisqu'il faut faire un choix.

% >> /usr/local/etc/lighttpd.conf
$HTTP["host"] == "serveur" {
    server.document-root = "/usr/local/git/repositories"
}
% /usr/local/etc/rc.d/lighttpd reload
% git clone http://serveur/foo.git
# Arf ça marche pas, permission denied
% cd /usr/local/git/repositories
% chmod o+rx foo.git
% git clone http://serveur/foo.git
# Arf, ça marche toujours pas, il me cause d'un git update-server-info
% cd /usr/local/git/repositories/foo.git
% git update-server-info
% cp hooks/post-update.sample hooks/post-update
% git clone http://serveur/foo.git
\o/

Bon et pour faire un peu plus "pro", il nous faut un gitweb celui par défaut en perl me plait pas trop, je préfère nettement cgit

% make -C /usr/ports/devel/cgit
% >> /usr/local/etc/cgitrc
clone-prefix=git://serveur
virtual-root=/
snapshots=tar.gz tar.bz2

repo.url=foo.git
repo.path=/usr/local/git/repositories/foo.git
^D

Comme on est malins, on va le mettre sur le même virtualhost. Et on va faire même encore plus fort, on va le mettre le gitweb ET le clone sur http://serveur/foo.git.

Pour ça il faut matcher le client git dans la conf lighttpd :

$HTTP["host"] = "serveur" {
    server.document-root = "/usr/local/git/repositories"
    # Et si ce n'est pas le client git
    $HTTP["useragent"] !~ "^git" {
         server.document-root = "/usr/local/www/cgit/"
         index.file.name = ("cgit.cgi")
         cgi.assign ("cgi.git" => "")
         server.error-handler-404 = "cgit.cgi"
         url.rewrite-once = ("^/([^?/]+/[^?]*)?(?:\?(.*))?$" => "/cgit.cgi?url=$1&$2")
     }
}

(D'ailleurs je me demande si y'a pas un morceau de code qui fait ça tout seul dans cgit... à voir).

Voilà, mettez vos petits softs sur le nainternet et attendez les contributions ;)

Si vous voulez aller encore plus loin, mettez un bot irc qui parle quand ça push sur le dépôt git.

comments powered by Disqus