La Quadrature du net est un collectif qui vise a informer les internautes sur les projets de lois liberticides qui vont a l'encontre d'Internet. Après avoir combattu farouchement la loi DADVSI, elle s'attaque au projet de loi HADOPI (Haute autorité pour la diffusion des œuvre et la protection des droits sur Internet) ou loi création et Internet.

Très brièvement, la loi permettra à cette haute autorité de collecter des IP sur les réseaux P2P et de les associer avec le nom de l'abonné Internet. Puis d'envoyer aux personnes suspectés d'avoir téléchargé des œuvres protégées une lettre d'avertissement. Au deuxième avertissement, l'internaute se verra privé de connexion Internet chez tous les FAI pour une durée d'un an (ce qu'on appelle la riposte graduée).

Cette loi poserait de gros problèmes, en effet contrairement à une procédure judiciaire normale, ce sera à la défense d'apporter les preuves de son innocence. Qui aujourd'hui peut dire qu'il à sécurisé son accès Internet ? Les réseaux sécurisé Wifi peuvent être cassés en 2 minute par tout bon informaticien qui sait se servir de aircrak-ng. Des milliers d'entreprises offrent un accès internet à leurs employés. Moi même je partage ma connexion avec mes voisins.

De plus cette loi sera inefficace dès son entrée en vigueur puisque les méthodes de contournement existent déjà : réseaux cryptés, anonymisation par des réseaux comme tor etc. Nos amis de The Pirate Bay ont annoncés qu'il vont injecter des IP aléatoires dans leur tracker, en gros ça veut dire qu'une imprimante réseau pourra être accusée de téléchargement. Votre grand mère qui sait a peine se servir de google devra prouver sa bonne foi devant un tribunal. D'ailleurs je vais écrire à The Pirate Bay pour leur envoyer tous les IP des domaines *.gouv.fr afin que les ministres reçoivent eux aussi leurs lettres d'avertissements.

Encore plus grave, la loi sur le téléchargement illégal reste en vigueur, c'est a dire qu'une fois que les avocats d'Hollywood auront votre Nom (ce qu'ils cherchent à faire depuis des années), il pourront engager une nouvelle procédure pénale a votre encontre.

Les solutions ? Elles existent. Pourquoi ne pas s'adapter à l'ère d'Internet en inventant des nouveaux modèles économiques ? Vendre des disques en plastiques ça ne durera pas. Pourquoi l'offre ne s'incline pas face à la demande comme c'est normalement le cas, aux lieu d'attaquer par la voie législative ses clients.

Tags: politique rhaa
comments powered by Disqus