J'ai la chance d'avoir une bibliothèque avec un rayon informatique bien rempli dans mon Université, dernièrement j'y ai emprunté ce bouquin. Là dedans j'y ai vu une syntaxe pour décrire le réseau local que j'avais raté quand j'ai lu la doc :

ext_if = "rl0"
# Au lieu de
localnet = "{ 192.168.0.0/24, 2a01:e35:2e58:9820::/64 }"
# On peut mettre
localnet = $ext_if:network
# Ou encore
localnet = rl0:network

Pf va lui même calculer le réseau local à l'aide de l'IP du netmask et du prefixe.

Attention tout de même si vous avez plusieurs IP (v4 et v6) sur l'interface, ça peut produire des règles redondantes, en cas de doute :

pfctl -sr

EDIT (27/02/10) : En fait quand il y a des alias sur l'IP il va les évaluer mais pour ne spécifier que l'adresses (sans les alias) on peut mettre $ext_if:network:0

comments powered by Disqus